Union Française pour la Santé du Pied/ Les principales pathologies : "J'ai mal aux pieds : je consulte un podologue"./ Les verrues

Les verrues

Les verrues sont dues à des virus du groupe des papillomes humains. Il en existe plus de 70 stéréotypes différents. Ils sont classés en types de 1 à 7. Plus classiquement, on les classe en verrues palmaires, plantaires et péri-unguéales.

La contamination s'effectue par contact direct de verrue ou par squames atteintes (sol de piscine, salle de bain, gymnase, etc...). Elle est facilitée par une lésion même minime, la carence en magnésium, les personnes immuno-déficientes.
L'auto contamination est fréquente et cause de la multiplication des verrues sur le corps.
La durée d'incubation est variable, pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois.
Selon leur localisation, les verrues prennent un aspect clinique différent. Elles peuvent être ponctuelles saillantes, ponctuelles internes, multiples ou en mosaïques.
Elles peuvent être insensibles ou très douloureuses et gênantes voire handicapantes.

Au niveau plantaire, les verrues se développent au cours de pression lors de la marche, elles progressent profondément dans le derme surtout au niveau du talon et de l'avant-pied.

Traitements

Il existe de multiples traitements de la verrue. Ils vont du remède de grand-mère à la chirurgie.
Souvent les verrues apparaissent et disparaissent spontanément. Mais il se peut qu'elles persistent et deviennent douloureuses, alors que faire ?

En homéopathie générale: demandez conseil à un spécialiste homéopathe.

En pharmacie, vous trouverez un certain nombre de verrucides, agents kératolytiques. Ils ont pour but de brûler la verrue couche après couche. Ces préparations sont agressives pour la peau et nécessitent beaucoup de précautions pour ne pas attaquer les zones saines

Par le dermatologue, la cryothérapie (neige carbonique ou azote liquide) = très souvent efficace sur les verrues palmaires, plus délicat sur les verrues plantaires.

Par le podologue, application de produits spécifiques plus ou moins agressifs après abrasion de la couche cornée superficielle. Le but étant, soit de tuer la verrue et de l'enlever, soit de la faire sortir d'elle-même progressivement.

Si la verrue persiste malgré tout, il vous reste la solution chirurgicale par Laser CO2, avec un risque de séquelle de la cicatrice.

Tout savoir sur les verrues - interview pour TOP SANTE

Dans tous les cas n'hésitez pas à consulter le podologue