Union Française pour la Santé du Pied/ Les principales pathologies : "J'ai mal aux pieds : je consulte un podologue"./ Les engelures, les crevasses

Engelures, crevasses

Le froid est pour bientôt : Attention aux engelures !

Ce sont des lésions très douloureuses qui s’apparentent à des gelures locales du 1er degré. Elles se présentent sous forme de tâches rouges ou violacées et donnent des douleurs à type de brûlures ou de démangeaisons importantes, voire insupportables. Elles sont toujours localisées à des endroits du pied soumis soit à des frottements excessifs avec la chaussure, soit à un conflit de contact avec l’orteil voisin .

Elles apparaissent dans des conditions climatiques particulières, froid,’humidité. mais peuvent également être causées par  une déficience de la circulation périphérique de la personne concernée (sensation fréquente de pieds froids, syndrome ou maladie de Raynaud etc.…)

Que doit-on faire ?

1/ En première intention :
Se chausser le plus rationnellement et le plus chaudement possible en insistant sur l’épaisseur et la nature des semelles et surtout sur leur imperméabilité.
Choisir des vêtements chauds : chaussettes ou collants appropriés au climat.

2/ Au niveau local et à titre préventif :
Le matin, commencer par des frictions énergiques au gant de crin suivis d’un massage-pétrissage avec une pommade Anti-froid (la plupart à base de Capsicine ) dont l’effet révulsif et hyperhémiant est recherché. Pommades vendues en pharmacie ou para pharmacie.
Le but est d’exciter et stimuler la circulation sanguine locale.
Le soir, des bains de pieds chaud et froid alternés sont un excellent moyen de tonifier naturellement l’appareil circulatoire par les vasoconstrictions et dilatations engendrées par les chocs successifs de température. A faire dès l’automne et le plus régulièrement possible.

3/ A éviter :
Les réchauffements des pieds en les exposant brusquement prés d’un radiateur, d’une source de chaleur ou d’une « bouillotte ».

Si les lésions sont installées ou persistent : consultez votre  podologue. 
Parfois, rarement, ces lésions peuvent évoluer vers une forme de phlyctènes pouvant se crevasser ou s’ulcérer . Il est indispensable, à ce moment là, de consulter.

Passer l’hiver chaudement, douillettement et sans trop d’encombres pour vos pieds !

Les crevasses

Deux origines - Deux localisations

1 / Au talon, les crevasses sont souvent dues à une peau trop sèche (anhidrose) qu’il faut réhydrater régulièrement, si possible quotidiennement, soit avec de l’huile d’amande douce soit, encore mieux, avec une pommade adaptée et spécifiquement recommandée dans ce type de lésions.

Par contre, il est fortement déconseillé de trop utiliser les râpes ou "pierre ponce" qui, certes par le frottement diminuent l’hyperkératose (callosité) mais vont surtout accentuer les fissures de cet épiderme fragilisé.

A éviter également, le port de chaussures trop plates (sans talon), de claquettes, de "mules" qui accentuent les microtraumatismes d’appui du talon et favorisent de ce fait la formation de ces crevasses.

2/ Entre les orteils, les crevasses sont liées à un excès d’humidité, soit une transpiration trop abondante (hyperhydrose), soit un essuyage insuffisant après les bains.

Nous pouvons recommander l’utilisation d’un sèche-cheveux pour bien ventiler les espaces interdigitaux après la toilette et l’utilisation régulière de Talc à base de 20% d’acide borique. Des préparations plus ciblées peuvent être prescrites selon la nature et l’étendue des lésions .

N’hésitez pas à consulter un podologue, il saura vous donner des conseils judicieux et soigner le plus efficacement possible ce type d’affections qui perturbent, par les douleurs engendrées, le quotidien de bon nombre de personnes fort désarmées face à ce problème.