Union Française pour la Santé du Pied/ F.A.Q/ Epine calcanéenne

Epine calcanéenne

Question : Ma maman, âgée de 85 ans, souffre depuis cet été d'une épine calcanéenne au talon gauche. Elle a effectué une radio, qui a révélé cette pathologie. Quelles démarches doit elle effectuer et vers quel praticien doit elle se diriger ?

RéponseAfin d'être soulagée il existe plusieurs solutions dont une est particulièrement efficace car elle traite la cause et pas seulement la conséquence : il s'agit de faire faire des semelles sur mesure par un podologue prescrites par le médecin traitant et remboursées en partie par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Dans certains cas une infiltration peut aider et dans les cas extrêmes des séances d'ondes de choc par kinésithérapeute. Le plus simple est de demander l'avis du médecin avec radiographie à l'appui ou du podologue.

Question : je souffre depuis 6 mois aux pieds car j’ai des épines calcanéennes. 

Réponse : Plusieurs raisons peuvent expliquer l'apparition de vos épines calcanéennes mais très souvent celles-ci sont dues à un trouble de la statique du pied : pied plat valgus, pied trop creux ou encore Achille trop court...Il faut donc trouver la cause avant de traiter. On peut dans ce cas mettre en décharge la zone douloureuse par le port de semelles orthopédiques sur mesure confectionnées par un podologue. Les autres traitements sont aussi des ondes de choc chez un kinésithérapeute ou infiltration.

 

Question : je souffre d'une épine calcanéenne depuis très longtemps malgré l'intervention fréquente d’un pédicure, sans succès; une opération chirurgicale est-elle possible pour remédier définitivement à ce problème ?  

Réponse : Pour votre épine  calcanéenne, il faudrait absolument la mettre en décharge ce qui veut dire que votre podologue doit vous proposer de porter des semelles orthopédiques sur mesure qui corrigeront la cause mécanique de l'apparition de votre épine: pieds plats, achilles courts, déviation de l'arrière pied... Puis il doit mettre en décharge la zone douloureuse. Si malgré cela la douleur persiste, il existe d'autres solutions avant d'entamer un geste chirurgical (rare pour cette pathologie): infiltration, mésothérapie ou bien chez un kiné la pratique d'ondes de choc  qui permettent de bons résultats pour ces dernières.